Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Profil

  • Planchand Cyril
  • Technicien mouleur, restaurateur, formateur à E.P.C.C. C.E.R.P. Tautavel de février 2000 à décembre 2013. 
Technicien mouleur, restaurateur, formateur à U.P.V.D. (Université Perpignan Via Domitia) depuis Janvier 2014 rattaché au C.E.R.P. de T
  • Technicien mouleur, restaurateur, formateur à E.P.C.C. C.E.R.P. Tautavel de février 2000 à décembre 2013. Technicien mouleur, restaurateur, formateur à U.P.V.D. (Université Perpignan Via Domitia) depuis Janvier 2014 rattaché au C.E.R.P. de T
/ / /

On demande souvent au mouleur en archéologie de surmoulé des moulages anciens tirés en plâtre, crâne, mandibule humaine etc.… ce sont souvent des pièces dont les originaux sont difficilement accessibles de part leurs pays d’origines. Ces pièces étant très fragiles, il est important d’en faire une copie en résine. Certains de ces moulages ont étaient fait à partir de moule à pièces en plâtre. Ils constituent, en plus d’une source d’étude pour les préhistoriens, une page de l’histoire du moulage en archéologie.

Mouler une telle pièce à donc deux but : sauvegarder une pièce étudiable qui de part sa fragilité menace de disparaitre,  et sauver d’une disparition certaine à plus ou moins long terme, une pièce qui nous renseigne sur la façon de travailler de nos prédécesseur.

 

Pour ce qui est de l’étude de telles pièces elle restera souvent très limitée. Pour exemple, sur les mandibules, un moule à pièce impose de faire passer un plan de joint sur les dents, ce qui interdit par la suite l’étude de ces dernières. 

le plâtre s'expanse aprés sa prise, ce qui va provoquer des différences de dimenssions, parfois importantes, jamais homogène,   entre le moulage et l'original. Cette carractéristique du plâtre interdit toute étude biométrique sur ces moulage. 

 

Nombre de plan de joint sont visible, sur les crânes comme sur les mandibules. Nous essaierons autant que possible de faire passer notre plan de joint sur un plan de joint déjà visible.

 

Ce type de pièce, souvent très fragile, sera traitée comme les originaux de même type, quand il s’agit d’ossement, crane, mandibule etc...

Le plâtre devient friable avec le temps, il est souvent nécessaire de consolider un tel objet à l’aide de paraloïd dilué à de l’acétone, avant de le mouler (voir chapitre la cosolidation).

 


Partager cette page

Repost 0
Published by