Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Profil

  • Planchand Cyril
  • Technicien mouleur, restaurateur, formateur à E.P.C.C. C.E.R.P. Tautavel de février 2000 à décembre 2013. 
Technicien mouleur, restaurateur, formateur à U.P.V.D. (Université Perpignan Via Domitia) depuis Janvier 2014 rattaché au C.E.R.P. de T
  • Technicien mouleur, restaurateur, formateur à E.P.C.C. C.E.R.P. Tautavel de février 2000 à décembre 2013. Technicien mouleur, restaurateur, formateur à U.P.V.D. (Université Perpignan Via Domitia) depuis Janvier 2014 rattaché au C.E.R.P. de T
/ / /

Enlèvement de la membrane de silicone prise dans la chape :


 Le, démoulage est une action délicate, C’est pendant cette opération que le risque de casse de l’objet est le plus important. Malgré la graisse de vaseline, La membrane de silicone colle légèrement à la chape, il faut la décoller sans forcer sur l’objet qui est à l’intérieur.

Le démoulage doit ce faire en douceur et il est important de penser à cette étape quand on fabrique le moule.

On pourra par exemple, dans certain cas, choisir de séparer une chape en deux parties alors qu’une seule chape aurait suffit au niveau des contres dépouilles, si cela nous permet de démouler en limitant les efforts sur l’objet.

Ce partage de chape sera souvent nécessaire pour les mandibules (humaines en particulier), leurs branches montante étant très fragiles, elles ne permettent pas le moindre déplacement de la chape en dehors de celui prévu pour le démoulage. Bâtir plusieurs chapes facilite énormément le démoulage.

 

Pour le coté d’un moule qui ne sera bâtit que d’une seule chape, il faudra faire passer de l’air entre la chape et la membrane et pousser sur les cheminée de coulée pour décoller la membrane de la chape. Cette méthode présente des risques, elle est à bannir sur les ossements fragiles. Toute fois, il y a certaine situation ou on ne pourra faire autrement, comme pour les os longs par exemple. Prenons l’exemple d’un fémur humain. Le plan de joint ne pourra être fait que dans la longueur de la pièce. Ce type de moule sera souvent pourvu d’une chapette de coulée, ce qui nous aidera considérablement pour le décollage de la membrane sur la partie du moule dans la quelle la chapette de coulée est bâtit. Pour la seconde partie le démoulage sera plus délicat, étant donné qu’une seule chape recouvre la seconde membrane. Il faudra donc ce servir des cheminées de coulée pour sortir la membrane de la chape. Dans ce cas il est important qu’il y ait suffisamment de cheminé de coulée pour pouvoir exercer un effort sur elles, sans produire un effet de levier qui pourrait être fatal pour le fémur. Sur ce type de moule, 3 cheminée suffirons pour bien répartir les efforts et éviter toute casse. Avant de pousser sur les cheminées pour sortir la membrane de la chape, nous décollerons les bords de la membrane pour envoyer de l’air comprimé entre la chape et la membrane, cette opération permettra de la décoller en grande partie.

René David d’écrit la fabrication d’une pompe à air de son invention nommée pompe R.D. pour René David "pour copie conforme p. 37", qui permet d’envoyer de l’air entre la chape et la membrane par les cheminées de coulée et d’ainsi les désolidarisé en limitant au maximum les efforts mécaniques sur l’objet.

 

Enlèvement de la pièce prise dans la membrane :

 

Le démoulage de la membrane en silicone prit sur l’objet peut être aussi très délicate suivant l’objet qui est à l’intérieur. Il convient avant de commencer un moule de repérer et de noter toute les parties sensible de l’original, les parties plus fragiles et celles qui présentent de fortes rétentions, comme les dents d’un crane, les branches montantes d’une mandibule, l’os styloïde d’un temporal, la présence ou non, sur un crâne, des condyles occipitaux etc.… Toutes ces zones seront prises en compte au moment du démoulage et nous porterons une attention toute particulière à leur traitement. Dans certain cas la membrane en silicone pourra être découpée, comme dans le cas de branche montante d’une mandibule par exemple. Avec l’emploi du bon démoulant et du bon RTV, ce dernier ne doit pas adhérer à la pièce et ce sépare d’elle assez facilement.

 

 

Partager cette page

Repost 0
Published by