Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Planchand Cyril
  • Technicien mouleur, restaurateur, formateur à E.P.C.C. C.E.R.P. Tautavel de février 2000 à décembre 2013. 
Technicien mouleur, restaurateur, formateur à U.P.V.D. (Université Perpignan Via Domitia) depuis Janvier 2014 rattaché au C.E.R.P. de T
  • Technicien mouleur, restaurateur, formateur à E.P.C.C. C.E.R.P. Tautavel de février 2000 à décembre 2013. Technicien mouleur, restaurateur, formateur à U.P.V.D. (Université Perpignan Via Domitia) depuis Janvier 2014 rattaché au C.E.R.P. de T
2 novembre 2014 7 02 /11 /novembre /2014 09:55

 

Le but de ce travail est de réaliser une copie du crâne Teviec 1-45.8. Cette copie servira de matériel de comparaison pour le laboratoire de paléoanthropologie du C.E.R.P.T. .

 

  Teviec-crane 7862  Teviec-crane 7863

 

La préparation avant moulage

 

Le crâne original est dans un assez bon état de conservation.

Les principales préparations de la pièce avant le moulage sont le bouchage des trous et des fissures, nombreux sur le crâne. Pour cela j'utilise du Cyclododécane. Ce matériau est très pratique pour ce genre de travail car il ce sublime (il passe de l'état solide à l'état gazeux) en quelque mois. Ce qui facilite énormément le nettoyage de la pièce originale. Le plus gros du Cyclododécane est retiré à la fin du travail, les plus petites traces disparaîtront seules.

Les plus petites fissures sont bouchées avec du Paraloïd B72 injecté à l'aide d'une seringue.

 

Les préparations faites avec le Cyclododécane sont réalisées après que les chapes aient été bâties. Cette précaution évite que le processus de sublimation du matériau ne commence avant la coulée et que des vides ne se créent au niveau du contact du produit avec l'os et laisse pénétrer le R.T.V. à l'intérieur de la pièce.

 

Teviec-crane 7880  Teviec-crane 8043  

 

Réfléchir le moule.

 

Le plan de joint doit passer sous l'épine nasale antérieure pour la face, rejoindre l'apophyse zygomatique pour les profils de la pièce et passer au dessus de la protubérance occipitale pour l'arrière du crâne.

Pour ce type de moulage (moulage de crâne) le plan de joint passe toujours par ces points, il évite ainsi les zones importantes pour l'étude de la pièce. C'est aussi le seul endroit possible techniquement parlant pour la réalisation d'un bon moulage.

De part les formes imposées par un crâne humain, le moule sera composer de 2 membranes de silicone et de 4 chapes en plâtre, une pour la partie inférieure du crâne et 3 pour sa partie supérieure, une pour la face (les orbites créant des contre dépouilles) et une pour chaque cotés ( la dépression formé par l'os temporal derrière l'apophyse zygomatique formant elle aussi une contre dépouille de chaque cotés du crâne).

 

La mise en portée pour la fabrication de la première partie du moule

 

La mise en portée du moule ce fait à l'aide de boudin de plastiline de 4cm de diamètre. qui sont coupés à la hauteur choisi pour le passage du plan de joint, puis mis en place tout autour du crâne. Sur les bords extérieurs des boudins, les manques de matières sont comblés avec de la plastiline. puis la portée est lissée sur environ 1.5 cm sur la partie extérieure de la portée.

C'est sur cette partie de la portée que les futures chapes de plâtre vont être bâties, il faut donc qu'elle soit parfaitement lisse.

 

Teviec-crane 7894

 

La galette de plastiline, cheminée de coulée, barrettes (voir page: Le travail de la plastiline)

 

Avant la mise en place de la galette de plastiline, la pièce est protégée avec du Sopalin et du film cellophane. Cette précaution permet d'éviter que la plastiline ne colle à l'objet.

 

Teviec-crane 7962

 

Une fois cette précaution prise, une galette de plastiline de 8mm d'épaisseur est mise en place sur la pièce, elle recouvre environ 2.5 cm de la portée. Ses bords sont coupés en biseaux. La galette doit être parfaitement lisse. Elle peut être faite en plusieurs morceaux, ce qui facilite énormément sa mise en place. Elle doit enfin, épouser au plus prés les formes de la pièce originale.

 

Une cheminée de coulée est ensuite mise en place sur le point le plus haut de la galette, en l'occurrence, sur le sommet du crâne.

 

Des barrettes de recentrage sont ensuite posées, elles partent de la cheminée de coulée pour rejoindre les biseaux des bords extérieurs de la galette. Leurs extrémités sont aussi tailler en biseaux.

 

Teviec-crane 7916

 

Portée de séparation des chapes

 

Une portée d'environ 1.5 cm est mise en place pour la fabrication de la première chape du moule. Des plots de recentrages sont mis en places contre les bords extérieurs de la portée. La jonction portée/galette doit être le plus propre possible. 

 

Des plots de recentrages sont aussi posés sur les bords extérieurs de la portée horizontale du moule (la première portée a avoir été fabriquée).

 

D'autres plots de recentrage en creux sont creusés au bord de la galette. Le silicone que j'utilise pour ce moulage à une dureté shore A peu élevé (dureté shore A de 10 ), les plots sur le bord de la galette vont éviter que le silicone ne bouge vers l'intérieur du moule.

 

Première chape

 

Un mur est placé sur le pourtour du moule, il doit dépasser les plot de recentrage de quelque mm.

De la graisse de vaseline mélangée à un peu d'huile de vaseline pour la fluidifié est appliquée en fine couche sur toute la zone concernée par le bâtit de la première chape.

La chape est ensuite bâtie. Il convient de commencer par une couche de plâtre estampée avant de monter en épaisseur. Un plâtre trop fin risque de casser au moment du démoulage alors qu'un plâtre trop épais est lourd et le tirage par roto moulage (voir page: Le tirage des positifs) en est plus difficile. Il convient donc de trouver le bon équilibre entre solidité et légèreté.

 

 

Teviec-crane 7921  Teviec-crane 7925

 

Seconde chape

 

La Portéemise en place pour la séparation des chape est retirée et une autre portée est posée, sur le même principe que la première,  pour la séparation des deux autres chapes.

 

Des plots de recentrages sont posés sur les bords extérieurs des deux portées concernées par le bâtit de la seconde chape.

 

Un mur est placé sur le pourtour du moule comme pour le bâtit de la première chape.

 

Une clef de démoulage est mise en place sur la première chape de plâtre (voir page: Le travail de la plastline, les clefs de démoulage)

 

Teviec-crane 7931

  Teviec-crane 7937

 

De la graisse de vaseline est appliqué sur toute la surface de la plastiline et le bord de la première chape de plâtre.

 

Troisième chape

 

Pour la troisième chape, la protée de séparation est retirée, les bords des deux premières chapes vont servir de portée pour la dernière.

Des plots de recentrages sont posés sur les bords extérieurs de la portée horizontale.

 

Un mur est mis en place sur le pourtour du moule et de la graisse de vaseline est appliqué sur la zone comme pour les deux autre chapes

 

Des clefs de démoulage sont posées sur les deux première chapes.

 

Teviec-crane 7945

 

La troisième chape est bâtie.

 

Teviec-crane 7957

 

retournement du moule

 

Le moule est retourné et la portée de plastiline est enlevée.

 

Teviec-crane 7958

 

La galette de plastiline, cheminé de coulé, barrettes et plot de recentrages (voir page: Le travail de la plastiline)

 

Comme pour la première partie du moule, la pièce est protégée par du Sopalin et du cellophane. Puis, une galette de plastiline vient la recouvrir. Elle est taillée en biseau sur ses bords extérieurs.

 

Deux cheminées de coulées sont posées sur les points les plus hauts de la galette de plastiline. Une sert de cône de coulé coulée, l'autre d'évent.

 

Des barrettes de recentrage sont mises en place. Comme pour la première partie du moule, elles partent des cheminées de coulée vers les bords extérieurs de la galette de plastiline. certaines ne vont pas jusqu'au bord de la galette pour ne pas former de contre dépouille. Dans ce cas là, elles sont taillées en biseaux à l'endroit choisi et d'autres barrette sont posées en partant, cette fois-ci, du bord extérieur de la galette vers l'intérieur, leurs extrémités sont aussi taillées en biseaux aux l'endroits choisis.

 

Des clefs de démoulages sont misent en place sur les bords extérieurs des chapes en plâtre.

Un mur est placé sur tout le pourtour du moule.

De la graisse de vaseline est passée sur toute la surface du moule concernée par le bâtit de la chape.

 

Teviec-crane 7962v

 Teviec-crane 7969

 

La chape est bâtie.

 

Teviec-crane 7974

 

Le moule est retourné une nouvelle fois.

 

les trois première chapes à voir été bâties sont désolidarisé de la galette de plastiline qui est retirée à son tour.

 

Préparation de la pièce

 

Le bouchage des trous et des fissures de la pièce prévu au Cyclododécane ce font a ce moment du travail.

 

Préparation du plan de joint

 

Le plan de joint est préparé (voir page: Le plan de joint).

 

Le canal et les plots de recentrage sont creusés.

 

Teviec-crane 7980 

 Teviec-crane 8073

 

La coulée de la première membrane

 

L'intérieur des trois chapes est graissé avec de la graisse de vaseline toujours diluer avec un peu d'huile de vaseline.

 

Les chapes sont repositionnées sur le moule et solidement maintenues entre elles à l'aide d'élastiques.

 

Teviec-crane 8075

 

le R.T.V. est coulé par la cheminée de coulée.

 

Coulé de la deuxième membrane

 

Le moule est a nouveau retourné et la chape qui constitue la seconde partie du moule est retirée, ainsi que la galette de plastiline.

 

Teviec-crane 8081

 

L'intérieur de la chape est graissé, ainsi que la partie de la première membrane de silicone qui va être en contact avec la seconde (attention à ne pas déborder sur la pièce avec la graisse)

 

La chape est repositionnée sur le moule et maintenue avec des élastiques avant de couler la seconde membrane.

 

Teviec-crane 8083

 

Le démoulage

 

Il commence par l'enlèvement des trois première chape qui forment la partie supérieure du moule.

La chape de la partie inférieure est ensuite retirée. les deux membranes sont décollées de la pièce avec beaucoup d'attention.

 

Le moule est terminé.

 

Teviec-crane 8088

 

La pièce est nettoyée, le plus gros du Cyclododécane est enlevé, il ne reste que d'infimes traces qui ce sublimeront rapidement.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Planchand Cyril - dans moulage
commenter cet article

commentaires